· 

Le Léman Express va mettre les CFF au supplice

Réseaux Léman Express
Réseaux Léman Express

Les trains du RER transfrontalier Léman Express circuleront dès le 15 décembre dans l'agglomération franco-valdo-genevoise. Le «timing est serré» s'agissant de l'homologation du matériel roulant dans les deux pays et des tests à effectuer, mais les CFF sont confiants.

 

Léman-Express: le compte à rebours est lancé

«L'important, c'est que les trains puissent circuler en Suisse et en France», a expliqué mardi à Lausanne Alain Barbey, directeur régional pour la Suisse romande. Ces trains, «relativement complexes», doivent notamment pouvoir passer d'un système à un autre en roulant, un défi.

Les homologations sont attendues pour cet été et le planning est juste mais tenu. Objectif: réaliser des essais avant la mise en pratique le 15 décembre, a poursuivi Alain Barbey. Pour rappel, ce plus grand RER transfrontalier d'Europe est synonyme de 230 km de lignes, 45 gares et environ 50'000 passagers par jour.

 

Moins de voitures

Six trains par heure et dans chaque sens circuleront entre Genève et Annemasse (F). En semaine, les convois rouleront de 05h00 à minuit et demie entre ces deux points. Si les études se confirment, le réseau devrait permettre une diminution de 12% du trafic routier à Genève, a ajouté Mario Werren, directeur de Lémanis, filiale des CFF et de la SNCF. 

Côté horaires, il faudra patienter jusqu'à la fin du mois de mai pour que ceux-ci soient mis en consultation, comme tous ceux des CFF. Quant aux tarifs, ils seront communiqués durant l'été.

Devant la presse, l'ex-régie a également informé sur le reste du réseau dès l'introduction des nouveaux horaires à la mi-décembre. Le RegioExpress «Léman» doit ainsi permettre à Bex (VD) d'être mieux desservie. La commune du Chablais aura droit à une desserte par heure, ce qui n'est pas le cas actuellement. Plus largement, le RegioExpress reliant Vevey (VD) à Genève sera prolongé aux deux extrémités: Annemasse et St-Maurice.

 

Offre pour la France

S'agissant du trafic international, particulièrement de la France, Lyria souligne qu'elle offrira au total 30% de places supplémentaires entre la Suisse et Paris. La flotte sera par ailleurs modernisée.

Concernant la ligne TGV Lausanne-Paris, les CFF évoquent un «saut d'offre» notamment avec le développement des liaisons via Genève. Jusqu'ici, les passagers disposaient de 4 ou 5 allers-retours quotidiens contre 6 dès mi-décembre.

Reste qu'une des liaisons entre Lausanne et Paris passant par Vallorbe devrait être supprimée, au grand dam du Canton de Vaud et de la région Bourgogne-Franche-Comté qui sont en discussion avec Lyria. Interrogé sur l'état des échanges, Alain Barbey souligne que Lyria est une «entreprise indépendante. C'est elle qui conduit les négociations».

 

Si l'offre Genève-Paris est accrue et celle entre Neuchâtel et la capitale française maintenue, la liaison pour Marseille est elle revue à la baisse. La ville du sud de la France ne sera ainsi desservie de Genève que durant la période estivale et non plus toute l'année. En dehors de l'été, les clients devront prendre une correspondance à Lyon.

Quant à la liaison directe Berne-Paris, assurée jusqu'ici une fois par jour, elle disparaîtra. Les passagers devront passer par Bâle, avec un temps de trajet légèrement rallongé de cinq minutes. Concernant les allers-retours pour Bâle, 6 trajets seront assurés chaque jour contre 5 à 6 actuellement.

 

A double étage

Quant aux nouveaux trains duplex TGL, les CFF ont annoncé la semaine précédente avec l'entreprise Bombardier le report de leur mise en service entre Genève et St-Gall. Alain Barbey a expliqué que si ces trains circulent, ils ne le font pas avec «la qualité nécessaire».

Leur introduction prévue fin 2019 sur la ligne IC1 entre Genève Aéroport, Lausanne, Fribourg, Berne, Zurich et St-Gall interviendra ultérieurement, lorsque le parc de véhicules opérationnels sera suffisant.

(20 minutes)

 

Soutenez nous !

 

Sans vous, nous n'en serions pas arrivés là ! 

Si vous appréciez notre travail, vous avez la possibilité de nous donner un petit coup de pouce financier.

 

L'argent récolté servira au développement de la radio et de ses activités. Nous sommes très reconnaissant pour chaque somme reçue. 

 

Pour nous soutenir, c'est très simple. Il vous faut juste nous verser le montant à choix à l'IBAN suivant :

IBAN CH97 8080 8008 7156 7465 9 

 

Bénéficiaire : Radio LOL FM

Alexandre Perrod

Chemin du Poyet 33

1866 La Forclaz 

 

L'équipe vous remercie d'avance 😉

Radio LOL FM en direct


Le dernier podcast de Radio LOL FM



Nos partenaires