· 

Les Suisses balaient l'initiative contre le mitage

La surface totale des zones à bâtir ne sera pas gelée en Suisse. Le peuple a rejeté l'initiative populaire des Jeunes Verts contre le mitage du territoire à 63,7%. Aucun canton n'a soutenu le texte. 

Le Valais, Haut-Valais en tête, a été le plus virulent avec 78,7% de non. Suivent Obwald (75,8%) et Nidwald (75,7%).

A l'autre bout de l'échelle, le refus des Genevois se limite à 52,3%, celui de Neuchâtel à 53,8%. Le non des autres cantons romands se situe aussi sous la moyenne nationale: le Jura rejette le texte à 61,6% des voix, Fribourg à 62%, Vaud à 62,9%. A la frontière linguistique, Berne décline l'initiative à 65%.

 

Soutien de grandes villes

Un clivage grandes villes et campagne se dessine côté francophone. Genève, Lausanne, Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Fribourg et Bienne ont soutenu le texte. Outre-Sarine, seules de petites communes ou des quartiers en ont fait de même et dans tous les cantons hormis Bâle-Ville (53,5%) et Schaffhouse (59,4%), au moins six votants sur dix ont glissé un bulletin négatif dans l'urne.

Au total, le camp du non a réuni quelque 1,291 million de voix. Environ 737'000 votants ont accepté le texte.

 

Résultat attendu

Ce résultat n'est pas une surprise. D'abord favorables au texte, les sondages ont tourné à son désavantage au fil de la campagne. Les opposants ont convaincu que la révision de la loi sur l'aménagement du territoire votée en 2013 suffisait pour contrer le mitage et qu'il ne fallait pas entraver une mise en oeuvre compliquée. Ils ont aussi agité le spectre d'une hausse des loyers.

 

La gauche et des associations environnementales ont argué en vain qu'il était urgent de protéger les terres agricoles et d'en finir avec l'étalement urbain. Seule une minorité de votants ont cru qu'un gel des terrains à bâtir couplé à l'encouragement de quartiers durables en agglomération améliorerait la qualité de vie.

 

Le verdict dégage la voie pour les réformes en cours de la loi sur l'aménagement du territoire. Une série de cantons attendent le feu vert du Conseil fédéral sur le plan directeur adaptant leurs zones à bâtir en fonction des besoins prévisibles pour les 15 ans à venir. Et une nouvelle révision de la loi concernant les constructions hors des zones constructibles est déjà entre les mains du Parlement.

(Ats-20minutes)

 

Soutenez nous !

 

Sans vous, nous n'en serions pas arrivés là ! 

Si vous appréciez notre travail, vous avez la possibilité de nous donner un petit coup de pouce financier.

 

L'argent récolté servira au développement de la radio et de ses activités. Nous sommes très reconnaissant pour chaque somme reçue. 

 

Pour nous soutenir, c'est très simple. Il vous faut juste nous verser le montant à choix à l'IBAN suivant :

IBAN CH97 8080 8008 7156 7465 9 (Radio LOL FM) 

 

L'équipe vous remercie d'avance 😉

Radio LOL FM en direct


Les podcast Radio LOL FM