· 

Les stations de ski ont le sourire après les fêtes

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Les stations de montagne ont fait le plein durant les fêtes. Le soleil et de bonnes conditions d'enneigement ont attiré les touristes sur les pistes et dans les hôtels.

 

En Valais, Verbier a enregistré plus de 20'000 skieurs par jour, s'est félicité mercredi Laurent Vaucher, directeur de Téléverbier, interrogé par Keystone-ATS. Et la station a connu «une énorme affluence».

La fréquentation est en progression par rapport à l'an dernier. Contrairement aux premiers jours de 2018, perturbés par le passage de la tempête Eleanor/Burglind, le beau temps est de la partie cette année et les conditions de neige sont «superbes», ajoute Laurent Vaucher.

 

Stations «bien remplies»

 

Même constat dans les Alpes vaudoises. «On ne peut qu'avoir le sourire», assure le directeur de Télé Villars-Gryon-Diablerets, Pierre Besson. Les stations sont «bien pleines» et les gens sont contents.

Même si la saison a commencé plus tard cette année, la quinzaine des fêtes s'annonce meilleure que l'année passée. Actuellement, on compte près de 8000 skieurs par jour sur ce domaine skiable, contre 1500 à pareille époque au début janvier 2018, à cause de la tempête.

 

Outre-Sarine aussi, les stations ont le sourire. Flumserberg (SG) a connu plusieurs journées de «très forte fréquentation». La plus grande région de sports d'hiver de Suisse orientale a totalisé plus de 70'000 visiteurs jusqu'à Nouvel An et les lits à disposition ont été «extrêmement bien occupés», précisent les remontées mécaniques de Flumserberg dans un communiqué.

 

Tirant un premier bilan de la saison, jusqu'à la fin décembre, les remontées mécaniques des Grisons (BBGR) ont fait état d'une hausse de la fréquentation de 5,5% sur une année, grâce au soleil et au bon état des pistes. Dans un communiqué, elles soulignent la grande importance que les prévisions météo ont sur le nombre de visiteurs.

A Gstaad (BE), on estime en revanche qu'il est encore trop tôt pour tirer un bilan de la période des fêtes. Mais Matthias In-Albon, directeur des remontées mécaniques de Destination Gstaad, se dit confiant que la station pourra atteindre d'ici dimanche les mêmes chiffres que l'an dernier.

 

Rega et Air Glaciers sur le pont

 

Cet afflux de visiteurs a eu des conséquences pour les sociétés de sauvetage. La Rega a effectué environ 350 vols de secours entre Noël et le 2 janvier, soit plus d'une quarantaine par jour. De son côté, Air Glaciers est intervenu à 176 reprises entre le 20 décembre et le jour de l'an, soit 13,5 fois par jour. Ces chiffres correspondent aux «standards de la saison», relève-t-on chez Air Glaciers.

 

Des pics ont été enregistrés le week-end dernier, avec une vingtaine d'interventions par jour pour la société valaisanne de sauvetage et même environ 80 le samedi pour la Garde aérienne suisse de sauvetage.

Plus de la moitié des missions de la Rega ont été en faveur de patients amateurs de sports d'hiver blessés aux épaules, au dos ou ayant subi des fractures ou des commotions cérébrales. Les cas de maladies ont constitué la deuxième cause d'alarme la plus fréquente.

A noter que, sur l'ensemble de la période, une seule intervention est due à une avalanche. Cette coulée, survenue près de Klosters-Davos (GR), n'a pas fait de blessé.

 

Optimisme

 

Pour la suite de la saison, les responsables sont optimistes. «La clé de la saison, c'est d'être ouvert à Noël», assure Pierre Besson. Pour le responsable vaudois, il est difficile pour une station de «réussir les fêtes et rater sa saison».

«Tous les indicateurs sont au vert», renchérit Laurent Vaucher. La saison est toutefois encore longue et l'on ne maîtrise pas tous les paramètres, notamment les conditions météo. Les week-ends de la haute saison, en janvier et février, montreront comment la fréquentation va évoluer, précise-t-on à Flumserberg.

(ats/nsp)

 

Soutenez nous !

 

Sans vous, nous n'en serions pas arrivés là ! 

Si vous appréciez notre travail, vous avez la possibilité de nous donner un petit coup de pouce financier.

 

L'argent récolté servira au développement de la radio et de ses activités. Nous sommes très reconnaissant pour chaque somme reçue. 

 

Pour nous soutenir, c'est très simple. Il vous faut juste nous verser le montant à choix à l'IBAN suivant :

IBAN CH97 8080 8008 7156 7465 9 

 

Bénéficiaire : Radio LOL FM

Alexandre Perrod

Chemin du Poyet 33

1866 La Forclaz 

 

L'équipe vous remercie d'avance 😉

Radio LOL FM en direct


Les podcast Radio LOL FM